Triconversation avec Sarah d’Along avec Anna

Along avec Anna a beaucoup grandit depuis son commencement comme blog de couture en 2013 ! Nous sommes aujourd’hui une équipe de 5 personnes et c’est le moment de les rencontrer ! On va commencer par Sarah, mailles_stitches sur Instagram, qui est notre assistante virtuelle !

Parle-nous un peu de ton rôle au sein d’Along avec Anna !

J’ai commencé à travailler avec Anna en juin 2021 et j’adore la variété des tâches de ce rôle professionnel au sein de l’entreprise. Au début, je me focalisais sur le soutien des clients et cela reste une grande partie de mon travail. Je réponds aux questions à propos de nos patrons de tricot et j’aide nos clientes à surmonter leurs difficultés pour pouvoir continuer leur tricot en toute tranquillité. C’est un moment très intéressant et passionnant de faire partie de cette entreprise qui grandit de nombreuses façons. Avec le temps, le travail que je fais devient de plus en plus varié. Par exemple, je fais de la recherche, je trouve et je discute avec de nombreux fournisseurs et revendeurs, je fais des commandes pour notre magasin et j’écris des articles bilingues pour le journal sur une variété de sujets qui font partie de ma vie de tricot. En plus, je suis le seul membre de l’équipe qui parle anglais comme langue maternelle et donc je suis toujours là pour la relecture et la traduction. J’ai vraiment la chance de pouvoir combiner ma passion pour le tricot, mes compétences en langue française et mon grand intérêt pour la traduction tout en travaillant avec Anna, une personne gentille, compréhensive et très ouverte à mes idées !

Quelle est la partie la plus difficile et la plus enrichissante pour toi ?

La chose la plus difficile, c’est de me mettre à la place des clients afin pouvoir répondre à leurs questions de façon claire et anticiper leurs difficultés en lisant le patron. Mais en même temps, c’est cette interaction avec les autres que je trouve très enrichissante. J’adore recevoir des retours des clientes, qui me disent que j’ai trouvé la solution, et j’ai été vraiment touchée par les commentaires sur mes articles du journal.

 

Comment et quand as-tu appris à tricoter ?

Je sais que ma grand-mère tricotait, et j’ai gardé quelques-uns de ses tricots (comme le top de son nounours sur la photo ci-dessous!), mais elle ne me l’a jamais appris. J’ai donc commencé à tricoter quand j’avais 21 ans, lorsque j’étais à un festival de camping ou beaucoup de personnes tricotaient et faisaient du yarn bombing. Cela m’a vraiment attiré et intéressé, donc j’ai décidé que j’allais me lancer en tricot. J’ai trouvé un livre pour les débutants en tricot qui m’a montré toutes les bases. L’année suivante, j’avais beaucoup d’examens pour terminer ma licence en français à l’université d’ Oxford, et le tricot m’a vraiment aidé à rester calme face au stress. Je suis vite devenue accroc et le tricot possède une place primordiale dans ma vie depuis ce moment.

Qu’est-ce qui te rend amoureuse du tricot ?

La grande partie de mon travail a été sur l’ordinateur, et donc totalement intangible, et je trouve donc quelque chose de vraiment rassurant dans l’expérience tactile de créer du tissu avec mes propres mains, mes aiguilles et ma laine. J’adore la répétition calmante et la satisfaction de créer de beaux vêtements, utiles et chaleureux. Vous pouvez lire mes idées sur les bienfaits du tricot dans un article de récent de notre journal sur le tricot et le bien être.

Si tu étais un patron Along avec Anna, lequel serais-tu ?

J’adore tous les nombreux patrons Along avec Anna, mais je vais devoir choisir le châle Blossom. Je suis très frileuse (j’ai vécu quatre ans en Californie et j’ai du mal à m’adapter au temps Britannique) et donc le châle est parfait pour s’emmitoufler et rester au chaud. Et j’aime aussi le fait que le modèle a été tricoté à la base en laine teinte naturellement. Je me suis récemment intéressée aux teintures naturelles et j’ai beaucoup expérimenté dans ma petite cuisine. Vous pouvez lire mon article sur la teinture avec des avocats ici.

Et si tu étais un coloris et une fibre parmi les nouvelles laines Along avec Anna?

C’est un choix très difficile, mais je vais choisir le Merino dans le coloris Tourmaline. Il fallait choisir une laine de mouton parce que j’ai grandi au pays de Galles ou au niveau de la population il y a 3 moutons par personne ! J’ai même vécu sur une ferme de moutons pendant 2 ans dans mon enfance. Le rose est le choix évident pour moi parce que la majorité de mon stock de laine se compose de coloris divers de rose, y compris le Tourmaline lui-même que j’utilise pour tricoter actuellement mon headband Snow Drop.

Parle-nous un peu de ta vie en dehors d’Along avec Anna !

Après avoir voyagé et vécu à l’étranger pour mes études et pour enseigner (j’ai vécu en France pendant 2 ans et en Californie pendant 4 ans) je suis contente d’être de retour dans mon pays d’origine, le Royaume-Uni où je vis à Liverpool avec mon conjoint et mon petit chaton qui s’appelle Hoopoe. Je passe beaucoup de temps à faire des activités créatives, y compris le tricot, la broderie, la teinture naturelle de la laine et la création de chaussettes sur une machine à tricoter. J’adore travailler depuis la maison pour la flexibilité, la proximité au thé et au café et la possibilité de caresser mon chaton vingt-quatre heures sur vingt-quatre !

Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.