Merriment cardigan (KAL Nordic) – Along avec Anna
Accessoires & Enfants Tricot

Merriment cardigan (KAL Nordic)

18 novembre 2017

Bonjour à tous et bon samedi ! J’espère que votre semaine s’est bien passée, et que vous avez plein de jolies choses prévues pour ce week-end. Ici nous allons être pas mal occupés, car ma fille aura 2 ans lundi, et nous fêtons donc son anniversaire dimanche! Mais je prends quand même le temps ce matin de venir vous parler de mon dernier projet tricot, que j’ADORE!

J’avais prévu depuis l’hiver dernier déjà de réaliser le Merriment Cardigan pour ma fille, car j’avais craqué particulièrement sur une version. Et puis, ayant déjà pas mal de projets à faire pour elle et pour moi, j’ai repoussé, et repoussé. Ma laine avait été achetée depuis déjà janvier l’année dernière, il était quand même vraiment temps que je me lance! J’ai donc profité du lancement du KAL Nordic 2017 pour participer tout d’abord avec ce projet (car je compte bien tricoter quelque chose pour moi aussi!). 

Le Merriment Cardigan est un patron de Melynda Bernardi, disponible sur Ravelry (payant). Il va de la taille 3 mois au 5 ans et se fait dans une laine avec un échantillon de 21 x 26. Je suis donc partie sur la laine Lima, de Drops qui me permettait d’avoir le bon échantillon. Ce patron est écrit en anglais, et se tricote en rond…. avant de devoir couper le devant pour en faire un cardigan (technique le steek). J’ai utilisé moins d’une pelote de blanc, et de mauve et environ 3 (ou 4?) pelotes de bleu pour la taille 2 ans.C’est la première fois que je tricotais de la lima et je l’ai beaucoup aimée. Elle ne se détend pas au blocage, ce qui est clairement un point positif! Cependant, elle devient bien plus belle une fois bloquée. Je vais sûrement la réutiliser pour des prochains projets d’hiver car le rendu est super et elle n’est pas très chère. Concernant le patron, je l’ai trouvé très agréable à tricoter et facile à comprendre. Il n’y a pas énormément de pages dans le patron, mais toutes les informations nécessaires pour la compréhension sont là. Le jacquard est bien accessible, car il n’y a jamais plus de deux couleurs par rang. La seule difficulté selon moi réside dans la réalisation des manches en magic-loop, qui ne permettent pas forcément de garder une tension optimale tout du long. Pour une prochaine réalisation du genre, j’envisagerai  peut-être d’utiliser des aiguilles 23cm.

Comme mentionné plus haut, ce patron se tricote en rond, et doit ensuite se couper au centre pour le transformer en cardigan. Cette technique s’appelle le Steek, et je vous ai fait un tutoriel cette semaine sur le blog. J’ai réalisé le mien à la machine à coudre, car je n’avais pas la bonne taille de crochet pour aller avec cette laine.

Bref, un group de coeur ce patron! Et pour sûr un petit pull qu’elle va sûrement porter de nombreuses fois cet hiver!
Bon week-end à tous!

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Orianne (ocabanoncouture) 18 novembre 2017 at 12 h 35 min

    Il est vraiment très beau et le modèle qui le porte craquant à souhait ! J’ai hâte de progresser en tricot pour réaliser pleins de belles choses pour ma fille et commencer le jacquard !

  • Reply Amy Brown 18 novembre 2017 at 20 h 56 min

    You are so talented! Knitting seems like pure magic to me because I am so very rubbish at it and have no patience at all. She looks lovely in her cardigan!

  • Reply Stouf 20 novembre 2017 at 16 h 11 min

    Bonjour ! Très joli =) Pour la flemmarde que je suis, ça donne quoi de le garder en pull ? Faut-il prévoir quelque chose? La zone du mileu, prevue pour être coupée est-elle différente ?
    Merci !

  • Leave a Reply